adovox.com / la voix des ados

 « Le 30 juillet dernier, Nicolas Sarkozy a présenté un projet de loi : retirer la nationalité française aux personnes « d’origine étrangère » ayant commis certains crimes.

J’ai été très surprise par cette idée. Selon la loi, une personne ne peut se voir retirer la nationalité française que si elle possède la nationalité d’un autre pays. Dans ce cas, elle peut en effet être renvoyée vers ce deuxième pays. Mais peut-on créer des apatrides?

Cela veut-il dire qu’il y a désormais deux catégories de Français, de souche ou non ? Mais d’ailleurs, de quelle souche ? Il me semble que chacun a des origines de différents pays.

De plus, pourquoi les uns iraient en prison pour une période définie, et les autres se verraient expulsés éternellement ? J’ai l’impression que ce texte est contraire à un principe fondamental de la République, l’égalité. Il représente à mes yeux l’écroulement de tout ce que les enfant essayent de construire : le vivre-ensemble, sans distinction de différences, religieuses, physiques ou culturelles. »

Lou, 15 ans

Publicités

Le jour J a fini par arriver ! Aujourd’hui, jeudi 2 septembre, vous êtes plus de 3 millions de collégiens à reprendre le chemin du collège. Après deux mois de repos, il faut réouvrir les cahiers et les classeurs ! Pour certains, c’est presque la routine : en 5e, 4e ou 3e, on n’a plus peur de rien. Souvenez-vous de votre premier jour au collège ! Peur de se perdre, de ne pas retrouver sa salle de classe, de se tromper dans l’emploi du temps… Mais au bout de deux jours, tout ça, c’était de l’histoire ancienne.

Aux p’tits nouveaux de 6e, je veux dire : « Ne vous inquiétez pas, tout se passera bien ! »

Et à tous : très très bonne rentrée !!!

PS : ça vous dirait de me raconter votre rentrée ? J’attends vos messages !

Étiquettes : ,

Le 31 mai, c’est la journée mondiale sans tabac. L’ocassion de rétablir la vérité sur le tabac et de combattre les idées reçues. Démonstration.

 

Une cigarette allumée contient plus de 4000 substances chimiques

La cigarette, j’arrête quand je veux !

C’est ce que tu crois ! Pourtant, la nicotine est une substance qui agit sur le cerveau. Elle modifie tes sensations et ton comportement. Rapidement, tu ne peux plus faire sans. La dépendance s’installe. Tu deviens accro.

 Fumer des roulées est moins grave que fumer des cigarettes industrielles.

C’est tout le contraire. Le tabac à rouler produit trois à six fois plus de substances toxiques que les cigarettes industrielles. La raison : les roulées dégagent plus de fumée, produisant ainsi plus de goudrons et de monoxyde de carbone.

Je ne fume que la chicha. Je ne risque rien !

Tu fais erreur. S’il est vrai que la chicha contient moins de nicotine et que, par conséquent, le risque de dépendance est plus faible, le niveau de monoxyde de carbone d’une chicha est bien supérieur à celui d’une cigarette industrielle. 

Si j’arrête la cigarette, je vais prendre 10 kilos !

Faux. Prendre du poids après avoir arrêté de fumer n’est pas obligatoire. Au pire,  tu retrouveras le poids que tu avais avant d’avoir commencé la cigarette. La nicotine agissant comme un coupe-faim, tu as peut-être perdu deux ou trois kilos. Ils seront très faciles à faire disparaître si tu surveilles ton alimentation. Profite de l’arrêt du tabac pour manger plus équilibré. Tu feras d’une pierre deux coups ! Pas mal, non ?

Je ne fume que 5 cigarettes par jour ; il n’y a aucun danger !

Faux. Ce n’est pas le nombre de cigarettes qui compte, mais la durée du tabagisme. Doubler sa consommation de tabac par deux multiplie par deux les risques d’avoir une maladie du tabac, alors que doubler la durée multiplie ces risques par vingt !

Je ne fume que cigarettes légères ; c’est moins nocif !

Faux. Les cigarettes dites « légères » n’existent pas. C’est une pure invention marketing des industriels du tabac pour rassurer les fumeurs. D’ailleurs, aujourd’hui, la mention « légères » est interdite. En fait, le fumeur tire plus profondément : les volumes de fumées inhalées sont plus importants. CQFD.

Dico

Nicotine : substance chimique spécifique au tabac dont la propriété est de créer une dépendance.

Monoxyde de carbone : gaz inodore et incolore qui se dégage de la cigarette lorsqu’elle allumée.

Chicha (ou narghilé) : pipe à eau orientale qui sert à fumer un tabac-mélasse spécial. 

 + d’infos

http://www.jamaislapremiere.org/

http://www.tabac-info-service.fr/

http://www.filsantejeunes.fr/

www.ofta.asso.fr

Voilà un mini livre à glisser dans toutes les poches pour la modique somme de 3 euros. Scolarité, santé, vie quotidienne, famile, loisirs : l’ouvrage balaie l’enemble de vos droits et de vos devoirs. Et c’est du sérieux ! Conçu par Martin Hirsch, ex-Haut Commissaire à la jeunesse, il est validé par une juriste (Ivana Djordjevic) et par la fondation Wyeth pour la santé de l’enfant et de l’adolescent.

 

Quelques exemples de questions auxquelles ce livre  répond :

Y a-t-il des règles à respecter concernant les horaires et le temps de travail des mineurs ?

Où passer le Brevet de sécurité routière (BSR) ?

Un mineur peut-il donner son sang ?

A quel âge peut-on se marier ?

Qu’est-ce que l’autorité parentale ?

Et bien d’autres encore !

Cerise sur le gâteau : un site très complet prolonge ce mini-guide : www.50droitsdesados.com

Le 3 mai, c’est la journée mondiale de la Liberté de la presse. Cette année, on pense particulièrement aux deux journalistes français retenus en otage par les taliban : Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier.

Ils travaillaient pour le magazine de France 3 « Pièces à conviction ». Ils ont été enlevés avec leurs trois accompagnateurs afghans, le 30 décembre, dans la province de Kapisa, au nord-est de Kaboul, la capitale de l’Afghanistan.

Selon Reporters sans frontières (RSF), ils enquêtaient sur la construction d’une route.

> Le site de RSF est très complet. Il vous donnera une idée de la difficulté à exercer le métier de journaliste dans certains pays (Chine, Nigeria, Tunisie). L’Europe est aussi concernée : en Italie, par exemple, la situation de la liberté de la presse est très inquiétante, notamment parce que les médias sont contrôlés par le pouvoir en place.

> Un baromètre de la liberté de la presse est tenu à jour : 9 journalistes ont déjà été tués depuis le début de l’année et 168 sont emprisonnés ! RSF rappelle aussi que 120 net-citoyens sont actuellement emprisonnés : 75 en Chine, 17 au Viêt-Nam. Ils sont intenautes, blogueur, éditeurs de sites, journalistes en ligne…

> Pour soutenir RSF, vous pouvez acheter le très bel album de l’agence Magnum : « 101 photos pour la liberté de la presse ». Album RSF

> Vous trouverez également beaucoup d’infos sur la Liberte de la presse le site de l’Unesco.

Une très bonne nouvelle : la subvention de fonctionnement du Conseil général de la Seine-Saint-Denis (93) a entièrement été reconduite.

En une semaine, la pétition Salon Z’enfants ! a recueilli plus de 13 000 signatures. Bravo !

Rendez-vous à Montreuil du 6 au 10 décembre 2010 pour une nouvelle édition. Attention, le salon n’aura pas lieu au même endroit que d’habitude (rue de Paris). 

Le combat continue : le sort de Livres au trésor, le centre de ressources en Seine-Saint-Denis sur le livre jeunesse, est toujours incertain. Continuez de signer la pétition de soutien. 

Deux coups de tonerre ont retenti le 10 mars en Seine-Saint-Denis.

Le premier : le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, véritable institution de la littérature jeunesse, va subir une réduction de 1,2 million d’euros de ses subventions. Cela devrait être décidé lors du vote du budget du Conseil général le jeudi 8 avril. La survie du Salon n’est pas menacée. Mais c’est tout ce qu’il y a autour qui est remis en cause. Adieu expositions, rencontres avec les auteurs, prix littéraires. Tout cela faisait que ce salon était tout sauf une foire commerciale.

Les organisateurs n’ont pas dit leur dernier mot. Une pétition de soutien est en ligne. Je vous invite à grossir les rangs de « Salon’Z’enfants ! ».

Le deuxième : le même jour, « Livres au trésor », qui assure la promotion du livre jeunesse en Seine-Saint-Denis, apprend que la subvention qui lui est traditionnellement allouée par le Conseil général n’est pas au budget. Cette fois, c’est la survie de ce lieu d’informations, d’échanges et de découverte qui est menacée, cette subvention représentant 70% de son budget. 

Pour soutenir Livres au trésor

Qui suis-je ?

Je m'appelle Marion Gillot. Je suis reporter dans un magazine pour les 10-15 ans depuis plus de dix ans. J'ai toujours travaillé dans la presse jeune. J'aime les ados pour leur enthousiasme, leur fraîcheur, leurs rêves. Ils sont tout le contraire de ce que les médias aiment, la plupart du temps, montrer d'eux : sales, bêtes et méchants. Des ados sympas, intelligents, drôles et motivés, j'en rencontre tous les jours dans mon métier !

Le journaliste, c’est toi !

Ce blog est aussi le tien. Vite, envoie-moi tes articles ! Ils seront publiés sur Adovox.

Adovox, quézako ?

C'est le blog des ados citoyens : les curieux, les solidaires, les sportifs, les bouquinovores, les intellos, les ramollos, les touche-à-tout, les énervés, les nuls en maths, les télévores...

Tu y trouvera des idées de sorties, une bande de copains, mais aussi des invitations à la réflexion. Nous voulons vous aider à prendre part aux débats qui vous concernent. À être présent. À dire j'existe ! À exister autrement. Et pas seulement comme un objet non identifiable boutonneux, grincheux et mal habillé. Avec Adovox, on veut simplement dire qu'on aime les ados !

Tes coups de coeur, tes coups de gueule. Prends la parole ! Adovox.com est ton mégaphone...

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 3 autres abonnés

Je trouve sur adovox